ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE à Saint-Rémy-lès-Chevreuse
ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLEà Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse

La Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) comprend 10 communes : Saint-Rémy-lès-Chevreuse, Chevreuse, Choisel, Dampierre-en-Yvelines, Le Mesnil Saint-Denis, Levis Saint-Nom, Milon-la-Chapelle, Senlisse, Saint-Forget et Saint-Lambert-des-Bois.

 

Elle a vu le jour le mardi 8 janvier 2013, avec la réunion du premier Conseil communautaire, après plus de dix huit mois de discussions entre les municipalités.

 

Certains maires auraient préféré se rapprocher de Saint Quentin en Yvelines, malgré une fiscalité très défavorable, ou de Rambouillet.

 

On peut penser que l'histoire n'est pas finie: les maires de Chevreuse et Saint Lambert ont en effet écrit au Préfet le 25 Juin 2014 pour demander leur rattachement à la Communauté d'Agglomération de Saint Quentin en Yvelines ... Lisez le compte rendu de la réunion du 8 Juillet 2014 que vous pouvez télécharger ci-dessous; c'est édifiant.


Monsieur Jacques PELLETIER, maire de Milon-la-Chapelle, a été réélu Président après les élections municipales de Mars 2014.

 

La finalité d'une telle communauté est de réaliser des économies d'échelle par la mise en commun de biens ou de services par des délégations de compétences et une fiscalité propre.

 

Souhaitons que ce soit le cas, les exemples en France n'étant guère convaincants pour le moment.

 

Compétences déléguées par les communes

 

- Compétences obligatoires :
Aménagement de l’espace communautaire, Action de développement économique.
- Compétence optionnelle : Protection et mise en valeur de l’environnement.
- Compétences facultatives : Action sociale, voirie, transports et déplacements.

 

 

Elus représentants Saint-Rémy


- Agathe BECKER, maire,
- Michel DECHELOTTE
- Claudine ROBIC
- Bernard ODIER
- Céline PERRIN
- Jean-Louis BINICK
- Dominique BAVOIL

 

                  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mi Octobre 2014, le Conseil Municipal de Chevreuse a voté une résolution en faveur de son rattachement à la CASQY. par contre quelques jours plus tard, celui de Saint Lambert, contre l'avis du Maire, a voté pour rester au sein de la CCHVC, ce qui bloque Chevreuse dans sa démarche.

 

Projet de Schéma Régional de Coopération Intercommunale 

 

Extraits de la note de synthèse du Conseil Municipal de Saint Rémy du 30 Octobre 2014

 

Le Conseil Municipal a voté contre ce projet par 23 voix et 6 abstentions (celles de l'opposition qui regrettait que la délibération ne marque pas la volonté de la Commune de rester et faire progresser la CCHVC

 

Site Région Ile de France

 

 

28 Novembre 2014

 

Vendredi 21 Novembre 2014, nous étions invités à une conférence sur la Réforme territoriale intercommunale avec comme question sous-jacente: "Quelles opportunités pour la Vallée de Chevreuse"?


Une cinquantaine de personnes dans la salle dont une vingtaine du conseil municipal; des habitants de Chevreuse, Choisel, Limours...Les Saint-Rémois ne se sont pas mobilisés sur le sujet

 

Et pourtant!

 

Après un exposé de Mr Hugonnet, Maire de Limours, Président de la CC du Pays de Limours et Rapporteur Général de la Commission Régionale de Coopération Intercommunale auprès du Préfet de Région, Mr Daubigny, qui n'a pas apporté beaucoup d'explications complémentaires sur les avantages ou inconvénients de ce projet, Mme le Maire est intervenue pour expliquer sa position et sa proposition que Saint Rémy (et pourquoi pas les autres communes de la CCHVC) demande son rattachement à la CAPS (Communauté d'Agglomération du Plateau de Saclay).
On sent bien que le projet du Préfet de Région (création d'une Communauté d'Agglomération de 800 000 habitants  de Versailles à Montlhéry) a du plomb dans l'aile, aucune commune pour le moment n'ayant émis un avis favorable sur ce projet. Pour autant devons-nous nous rapprocher de la CAPS ou plus exactement de la prochaine fusion de la CAPS et d'EUROP'ESSONNE, ces deux Communautés d'Agglomération ayant depuis longtemps exprimé le voeu d'un rapprochement.

Pour information, la CAPS comprend 125 000 habitants, EUROP'ESSONNE plus de 150 000.  La CCHVC comprend 25 000 habitants.


La CAPS a été créée le 1er Janvier 2003, soit il y a plus de dix ans. EUROP'ESSONNE a été créée en Janvier 2007. La CCHVC a été créée (conte la volonté de certaines communes) le 1er Janvier 2013. Nous avons donc 11 communes (la CAPS) qui travaillent ensemble depuis bientôt 12 ans et 14 communes (EUROP'ESSONNE) depuis 8 ans. La CCHVC n'a pour le moment aucun projet à développer.

 

Alors bien sur, on aurait envie de participer au gâteau que sera l'OIN du plateau de Saclay; bien sur on aurait envie d'attirer chez nous des entreprises de haute technologie pour remplir le Domaine de Saint Paul et de donner notre avis sur tous les aspects  déplacements / transports / urbanisme, etc, à notre "frontière".

Mais pouvons nous vraiment peser avec 8000 habitants, voire 25000 si toute la CCHVC suivait? Qu'apportons nous à la CAPS-EUROP'ESSONNE? Un poumon vert, comme le préconise Mme le Maire? Qui décidera de l'urbanisme dans notre ville puisque, au sein de l'OIN, c'est l'Etat qui délivre les permis de construire? Un nouveau PLU sera-t-il suffisant pour nous protéger? L'existence du PNR a-t-il de la valeur quand on sait qu'on peut ne pas tenir compte de son avis dans la délivrance des permis de construire (voir le projet des 69 logements à Beauplan)?

 

Voilà, le débat est lancé, comme a dit Mme le maire.

 

Vous allez me dire: qu'y a-t-il d'urgent dans tout cela? Il y a bien d'autres sujets à Saint Rémy.


Ce n'est pas faux mais c'est tout de même au cours du 1er semestre 2015 que verra le jour ou non le projet du Préfet de Région? C'est au cours du 1er semestre 2015 que les communes et Communautés d'agglomération peuvent proposer des amendements à ce projet tels que des rapprochements entre communes et Communautés de Communes ou Communautés d'agglomération et Communautés d'agglomération.

 

Il n'est donc que temps d'en parler et d'en débattre démocratiquement pour tenter de trouver la meilleure voie: ne rien bouger à la CCHVC, se rapprocher de la CAPS-EUROP'ESSONNE, se rapprocher de la CC de Rambouillet?

 

La dernière réunion de la CCHVC aurait été très houleuse, les maires de Chevreuse et de Saint Rémy ayant demandé leur retrait de la CCHVC pour intégrer la CAPS.

 

Quand va-t-on nous demander clairement notre avis?

 

 

5 Décembre 2014

 

La réunion de la CCHVC du 25 Novembre 2014 à Saint Rémy a tourné court après de vives discussions entre les communes à propos de la délibération proposée par le Président, Mr Pelletier, sur l'avis à donner sur le projet du Préfet de Région avec la création d'une grande Communauté d'agglomération de 800 000 habitants dont nous vous avons déjà parlé.

La délibération faisait état en effet d'un avis réservé sur ce projet mais également de considérations sur la CCHVC avec l'entrée éventuelle de nouvelles communes, de l'existence de la CCHVC au sein du PNR, etc


Saint Rémy et Chevreuse refusaient de se retrouver bloqués par cette délibération, les deux communes semblant maintenant clairement afficher leur volonté de rejoindre la CAPS (Communauté d'agglomération du Plateau de Saclay). Rappelons qu'en Juin dernier, le maire de Chevreuse écrivait au Préfet pour demander de rejoindre la CASQY; il semble avoir une position pour le moins variable, l'invariant étant de sortir de la CCHVC.

Les petites communes souhaitaient manifestement enfermer Saint Rémy et Chevreuse dans la CCHVC.

Une nouvelle réunion du Conseil Communautaire a de ce fait été organisée au Mesnil Saint Denis lundi 1er Décembre au soir.

Entretemps de nombreux échanges entre les maires des différentes communes ont eu lieu mais lundi soir, la délibération d'origine n'avait pas changé, toute volonté de trouver un consensus, en délibérant par exemple sur l'avis à donner au Préfet d'une part puis (sans doute ultérieurement) à réfléchir à l'avenir de la CCHVC d'autre part, ne trouvant pas d'écho auprès du Président de séance malgré l'intervention du maire du Mesnil.

La délibération a été votée à la majorité, Saint Rémy et Chevreuse (qui représentent tout de même à elles deux 60% de la population de la Communauté de Communes) votant contre, les deux communes constatant en aparté qu'elles n'avaient plus rien à faire au sein de la CCHVC et qu'elles devaient d'urgence réfléchir à leur rapprochement de la CAPS. 


Faisant remarquer aux adjoints de notre mairie que ce rapprochement ne faisait ni partie de leur programme électoral, ni d'une décision du Conseil Municipal et qu'il fallait informer les Saint Rémois des avantages et inconvénients d'une telle décision qui pèserait lourd sur l'avenir de Saint Rémy (la réunion du 21 Novembre à Jean Racine ne permettant pas de se forger une idée sur le sujet), on nous a laissé entendre qu'une délibération serait présentée en ce sens au prochain Conseil Municipal du 18 Décembre 2014

Espérons que la raison l'entendra et qu'une vraie information sera faite avant tout vote sur une telle délibération car la commune a tout le début de l'année 2015 pour présenter des amendements au Préfet. Il n'y a donc aucune urgence à décider avant les fêtes.

A suivre

 

 

11 Décembre 2014

 

Devant les interrogations suscitées par les deux dernières réunions de la CCHVC et la conviction de Mme le Maire concernant le rapprochement de notre commune de la CAPS, votre association, ainsi que les associations: Habitants de Beauséjour, Saint Rémy Environnement, Union des Amis du Parc et Vivre les Hauts de Saint Rémy, ont décidé d'alerter Mme le Maire et son Conseil Municipal sur le nécessaire dialogue qui doit s'instaurer entre les habitants et la municipalité quant à l'avenir de Saint Rémy au sein de la CCHVC.

Vous trouverez dans la rubrique "Courrier" copie de la lettre que nous lui avons adressée le 8 Décembre 2014..

 

 

15 Décembre 2014

 

Lundi 15 Décembre après midi, votre association, ainsi que celles qui ont signé le courrier adressé à Mme le Maire le 8 Décembre, recevait une invitation pour le samedi 20 Décembre à 9h30 avec Mme le Maire pour échanger sur notre courrier. Plutôt une bonne nouvelle.

 

Lundi soir, à la sortie de la réunion de concertation sur le projet RATP, nous apprenions par des habitants de Chevreuse que Mme le Maire avait écrit le 8 Décembre au Préfet de Région qu'elle souhaitait le rattachement de Saint Rémy à la communauté de communes du Plateau de Saclay et qu'elle ferait voter au Conseil Municipal du 18 Décembre une délibération en ce sens. Les élus de l'opposition n'ont pas été mis en copie de ce courrier.

 

Lors du Conseil Municipal du 18 Décembre, Mme le Maire a fait adopter, malgré de violentes attaques de l'opposition de droite comme de gauche, une résolution "l'autorisant à ouvrir des discussions avec les principaux acteurs en vue de l'entrée de Saint Rémy dans la nouvelle communauté d'agglomération résultant d'une éventuelle fusion entre la CAPS et EUROP'ESSONNE".

Maladresse? Incohérence? Provocation?

 

Nous avouons avoir du mal à comprendre cette précipitation et ce manque de concertation.

 

Pourquoi nous proposer de nous recevoir samedi 20 Décembre si tout est déjà décidé?

 

Ni la réunion du 21 Novembre dernier, ni les articles répétés dans les bulletins municipaux n'ont réussi à nous convaincre de cette soudaine envie de rapprochement avec la CAPS, ou plus exactement de la future fusion entre la CAPS et EUROP'ESSONNE (250 000 habitants!).

Pour votre information, voici les documents concernés ainsi qu'un courrier de Julien La Bruyère au Préfet lui demandant le rattachement de plusieurs communes à la CCHVC ainsi que celui de Michel Rocard appuyant cette demande.

Lettre du 6 Décembre 2014 de JULIEN LA B[...]
Document Microsoft Word [15.6 KB]
Courrier du 8 Décembre 2014 de Mme le Ma[...]
Document Adobe Acrobat [108.3 KB]

Et vous avez du recevoir dans vos boîtes au lettres un courrier du Président de la CCHVC vous demandant votre avis sur le maintien de notre commune au sein de la CCHVC ou son départ vers d'autres horizons. Premier document depuis 3 ans de notre Communauté de Communes qui rappelons-le n'a toujours pas créé de site internet où nous pourrions à tout le moins lire les compte rendus de réunions ou connaître l'agenda de ces réunions...

 

 

21 Décembre 2014

 

Les associations signataires du courrier du 8 Décembre, dont vous avez eu copie, ont longtemps hésité à accepter le rendez vous proposé par Mme le Maire samedi 20 Décembre. Le débat était-il clos?

 

Après réflexion et compte tenu des propos tenus lors du Conseil Municipal du 18 Décembre, nous avons finalement accepté de nous rendre à l'invitation.

 

Les 5 associations étaient représentées. Côté mairie, outre Mme le Maire, étaient présents Céline Perrin et Michel Dechelotte.

Nous avons indiqué immédiatement que le but de la réunion n'était pas pour nous de polémiquer sur tel ou tel courrier ou délibération, ni de convaincre l'équipe municipale de rapprocher ou non la commune de la CAPS. Nous savons fort bien que ce dossier est complexe et que les avis des adhérents des différentes associations divergent en ce qui concerne les orientations à prendre: maintenir la CCHVC en l'état, l'élargir, la rapprocher de Rambouillet, intégrer Saint Rémy dans la CAPS ou la CASQY? 

Le débat a été serein et nous avons pu transmettre les interrogations et inquiétudes des Saint Rémois quant à l'orientation prise par l'équipe municipale majoritaire et aux conséquences sur notre cadre de vie. L'idée n'était pas de convaincre Mme le Maire de changer d'avis (toute son équipe semble aujourd'hui convaincue du bien fondé de leur orientation) mais que les Saint Rémois obtiennent les informations nécessaires pour se faire leur propre jugement, les argumentations développées dans le bulletin municipal de Décembre n'étant pas suffisantes à notre avis.

Ainsi a été confirmé, comme il avait été indiqué lors du Conseil Municipal, qu'une consultation des Saint Rémois serait faite au mois de Janvier 2015, en mairie et par le site internet, avec des dossiers complets à la clé et un cahier vierge pour les remarques.

Par ailleurs Mme le Maire a accepté qu'un débat contradictoire soit organisé dans les semaines qui viennent en présence de représentants par exemple du PNR, de la CAPS et EUROP'ESSONNE, de la CCHVC, d'associations de défense de l'environnement, etc sous des modalités à préciser (animation par un journaliste indépendant notamment).

Nous continuons bien sur à suivre le dossier

 

 

20 Janvier 2015

 

De nombreux adhérents nous interrogent sur les différentes pétitions qui circulent depuis plusieurs semaines sur ce sujet de l'explosion de la CCHVC si Chevreuse et Saint Rémy parvenaient à intégrer la future fusion de Communautés de communes du Plateau de Saclay et Europ'Essonne:
- celle du Président de la CCHVC, Mr Pelletier, en Décembre dernier; notons que c'est le premier document émanant de la CCHVC distribué dans nos boîtes aux lettres depuis sa création!
- celle de Mr Bavoil plus récemment, qui va dans le même sens.

Le Conseil d'administration d'EPAC n'a pas pris position sur le sujet, si ce n'est en réclamant à Mme le Maire de tenir ses engagements pris lors de l'entrevue du 20 Décembre:
- un dossier explicatif sur ces sujets en mairie et sur le site internet,
- un débat contradictoire.

 

Un courrier en ce sens, signé de nouveau par les associations, a été adressé le 16 Janvier à Mme le Maire.


Nous considérons qu'à ce stade, les informations dont nous disposons ne sont pas suffisantes pour étayer une conviction. Autant nous sommes bien conscients qu'il n'existe aucun projet d'ensemble pour le moment au sein de la CCHVC et que celle-ci, créée "au forceps" début 2013, n'a pas bien fonctionné jusqu'à aujourd'hui, autant les arguments développés par Mme le Maire de Saint Rémy soit lors de la réunion du 21 Novembre à l'espace Jean Racine,soit dans les bulletins municipaux, ne nous ont pas convaincus, de nombreuses questions restant en suspens: gouvernance, fiscalité, qualité de vie, PLU ou PLUI (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal), protection du PNR, réelles retombées économiques ou en terme d'emploi, etc

Le sujet est complexe et comporte de nombreux facteurs sur lesquels ni les communes, ni les communautés de communes ne semblent pouvoir peser (obligation par l'Etat dans le futur de la création d'un PLUI par exemple). 

Les positions prises ont-elles des dessous politiques? La CCHVC pourra-t-elle continuer à vivre seule, alors que certains prônent déjà son rattachement à la Communauté d'agglomération de Rambouillet qui elle même pourrait se rapprocher à moyen terme de celle de Chartres... Est-ce que la CAPS (Communauté de Communes du Plateau de Saclay) ou Europ'Essonne ont besoin de nous? Que leur apportons nous?

Toutes ce questions méritent des réponses afin que chacun et chacune d'entre vous puisse se forger une idée précise.
 

 

 

23 Janvier 2015

 

Le feuilleton de la SRCI (Schéma Régional de Coopération Intercommunale) se poursuit.

 

La dernière réunion à la Préfecture de Région a eu lieu comme prévu le 22 Janvier.

22 amendements ont été présentés par les communes (aucun au passage ni par Chevreuse, ni par Saint Rémy). 4 seulement ont été retenus. Vous pouvez en trouver le détail avec le lien ci-dessous:

 

http://www.ile-de-france.gouv.fr/Carrousel/CRCI-Debut-de-l-examen-des-amendements-au-projet-de-SRCI-et-resultats-des-votes

 

Vous trouverez la liste des 22 amendements en cliquant sur "pour aller plus loin"  puis sur fiche presse 2-CRCI  (tout en bas)

 

http://www.ile-de-france.gouv.fr/Presse-et-communication2/A-la-une/A-la-une-3/Schema-regional-de-cooperation-intercommunale

 

Plus curieux, M. Bertrand Houillon, maire de Magny  a déposé un amendement (déclaré irrecevable) pour demander le rattachement de Bonnelles et Bullion à la CCHVC !

Le rattachement d'Europ'Essonne à la CAPS est adoptée avec rajout des communes de Verrières-le Buisson et Wissous.

La prochaine réunion de la CRCI est fixée au 5 Février 2015. Les communes peuvent présenter de nouveaux amendements.

 

A suivre...

Conseil municipal du 26 Février 2015

 

En ce qui concerne l'intercommunalité:
 
Suite à une question de la liste ELAN demandant à Mme le Maire si des contacts ont eu lieu avec la CAPS, celle-ci a confirmé ces contacts et indiqué que la situation était complexe. De ce fait ils avaient mandaté un bureau d'études pour examiner tous les sujets liés à un éventuel rapprochement avec la CAPS.
 
Il est confirmé que le Préfet de Région a arrêté le 12 Février 2015 son schéma de fusion de différentes Communautés d'agglomération, l'intégration de Chevreuse ou Saint Rémy à la CAPS n'ayant pas à être examinée puisque aucun amendement en ce sens avait été déposé par quiconque. La Communauté de 800 000 habitants ne verra pas le jour mais la CAPS et EUROP'ESSONNE fusionneront; Maurepas et Coignières seront rattachés à la CASQY.

Le Perray en Yvelines, Les Bréviaires et Les Essarts le Roi se retrouvent ainsi bien seules au sein de la Communauté de Communes des Etangs et pourraient demander leur rattachement à la CCHVC ainsi que Bonnelles et Bullion.

Le Préfet de Région a demandé aux Préfets de Département d'examiner maintenant les sujets à l'intérieur de leur département et de faire des propositions pour mi juin 2015. Lors de ces discussions, l'intégration de Saint Rémy dans la CAPS peut "revenir sur le tapis".

 

Réunion du 4 Mai 2015

 

Vous étiez plus de 350 hier soir à avoir répondu à l'invitation d'une quinzaine d'associations de la Vallée de Chevreuse en partenariat avec l"UAP et TV Fil 78 en particpant à Saint Rémy lès Chevreuse à une réunion débat sur l'intercommunalité; preuve que ces enjeux vous intéressent et vous paraissent importants.

 

Après un mot d'accueil de Mme le Maire et un micro trottoir, Mr Fouad Awada, DGA de l'IAURIF, nous a fait unr présentation générale de la problématique. En voici la présentation:

 

IAU PNR Intercos HV de Chevreuse 4 mai 2[...]
Document Adobe Acrobat [2.8 MB]

Suite à celle-ci, le débat fut ouvert entre les intervenants (Mr POISSON, Président de Rambouillet Territoires et député, Mme HERY maire adjointe de Chevreuse et Vice Présidente de la CCHVC, Mr PELLETIER, Président de la CCHVC, Mr VANDEWALLE, Président du PNR, Mr JULIEN LABRYERE, co fondateur du PNR et Mr MOULIN, Président d'Essone Environnement) et la salle.

 

Beaucoup de sujets furent abordés: l'urbanisme, les déplacements, comment entrer ou sortir d'une intercommunalité, les PLU, PLUI et SCOT, les logements sociaux, l'avenir du PNR en cas de sortie de certaines communes de la CCHVC, ...

 

Mme HERY n'a guère pu nous justifier la position de la mairie de Chevreuse de vouloir entrer dans la CASQY (le dynamisme économique de la CASQY!) pas plus que Mme BECKER, interpelée par la salle, de vouloir entrer dans la CAPS, cette dernière renvoyant les informations et ses explications au mois de septembre prochain! Mr PELLETIER ajoutant qu'il ne fallait pas croire au Père Noël en pensant que Chevreuse ou Saint Rémy étaient "attendues" par ces communautés d'agglomération qui leur délivreraient de facto des tombereaux de lingots d'or...

 

Si vous en avez le courage, voici l'enregistrement complet de la réunion

 

Introduction Mme le Maire
Présentation de Mr Fouad AWADA
Les différents intervenants
La salle, très attentive !

4 Février 2016 Réunion publique organisée par la mairie

Cette réunion était organisée suite à l'engagement pris par Mme le Maire le 4 Mai 2015, lors du débat public organisé par de nombreuses associations de la vallée dont l'EPAC sur le sujet de l'intercommunalité, de répondre aux interpellations des Saint Rémois quant à sa volonté, affirmée au cours des conseils municipaux et de son courrier du 8 Décembre 2014 au  Préfet des Yvelines, de rejoindre la CAPS: pourquoi? pour quels avantages?

 

Cette réunion a été maintes fois réclamée par l'opposition depuis le mois de Septembre 2015. Les personnes présentes attendaient donc logiquement des réponses.

 

Après un court rappel historique de Mr Dechelotte, 1er adjoint, sur la mouvance des lois territoriales depuis deux ans, les déclarations du Premier Ministre appelant à la suppression des départements, la mairie a justifié sa position de 2014 en ce qu'elle ne voyait pas alors d'impossibilité à rejoindre une communauté de communes dans un autre département, en l'occurrence l'Essonne. Aucune justification de ce choix n'a été donnée. L'idée de suppression des départements ayant été abandonnée, le Préfet des Yvelines a indiqué à la commune à l'été 2015 qu'il n'était pas question que Saint Rémy quitte le département.

 

S'en est suivie une présentation assez longue et quelque peu confuse du bureau de conseil FCL (Finances Collectivités Locales rue Saint Lazare Paris 9ème) - oui vous allez dire, encore un bureau de conseil !- sur la situation actuelle et des scenarii pour les années à venir, toute l'explication étant que la CCHVC était trop petite, que nous ne pouvions rester ainsi et que tôt ou tard, de gré ou de force, la CCHVC serait amenée à se rapprocher d'une autre Communauté de Communes ou d'Agglomération.

 

Beaucoup de chiffres nous ont été donnés. Vous trouverez ci-dessous une partie du Powerpoint de présentation, en attendant que la mairie le diffuse sur son site. On nous a beaucoup parlé de développement économique mais pour faire quoi? Nous n'allons pas créer une zone industrielle ou commerciale dans la vallée de Chevreuse! Quant à notre cadre de vie ou le souhait des habitants de rester dans un cadre environnemental assumé, pas d'éléments de réponse. 

 

Mme le maire a ensuite indiqué qu'elle voulait faire vivre la CCHVC et la développer, convaincre les autres communes d'amplifier le schéma de mutualisation adopté par la Communauté de Communes en Décembre dernier.

 

Puis ce fut au tour des questions. Quelques chevrotins présents se sont étonnés et félicités de constater que Saint Rémy voulait œuvrer maintenant pleinement dans le cadre de la CCHVC. Des Saint Rémois se sont interrogés sur la vraie volonté de Mme le Maire sur le sujet, constatant par exemple qu'elle n'avait jamais réuni sa commission Développement / Urbanisme depuis sa nomination en 2014 en tant que Vice Présidente ou qu'elle avait refusé le 1er Décembre dernier d'assumer l'animation de la commission "mutualisation".

 

Il est vrai que le site de la mairie met peu d'empressement à vanter les mérites de la CCHVC. Ci-dessous le lien vers la seule page du site consacrée à ce thème

 

http://www.ville-st-remy-chevreuse.fr/la-ville/presentation/intercommunalité.html

 

Alors quel but à cette réunion? Nous convaincre qu'à terme, nous ne pouvons que rejoindre l'une des Communautés d'Agglomération limitrophes (Saint Quentin ou Paris Saclay) car nous avons bien compris lors des présentations que se rapprocher de Rambouillet Territoires n'était pas le scénario qui avait la faveur de la mairie. Nous faire croire qu'avec un tel rapprochement, nous aurons résolu l'équation financière de la baisse des subventions de l'Etat et que l'argent va couler à flots?

 

"Si nous devons dans un avenir proche rejoindre l'une des Communautés limitrophes (Saint Quentin, Paris Saclay, Rambouillet Territoires), ferez vous un référendum auprès des habitants?" a demandé un Saint Rémois. "Vous nous avez élus pour prendre des décisions" a répondu Mme le Maire. "On ne vous pas élue pour cela!" a-t-elle eu pour réponse.

 

Dommage évidemment que le Président de la CCHVC ou d'autres maires n'aient pas été invités pour apporter leur éclairage si ce n'est leur contradiction mais Mme le Maire considérait que c'était une réunion pour les Saint Rémois, rien que les Saint Rémois. L'explication est peut être ailleurs: Saint Rémy est très isolée maintenant du fait du peu d'empressement marqué par la Mairie vis à vis de la CCHVC ces deux dernières années; auraient-ils accepté l'invitation comme ils l'avaient fait le 4 Mai 2015?

 

Les personnes présentes (environ 80) sont donc restées sur leur faim.

 

Réunion sur l'intercommunalité du 4 Févr[...]
Document Adobe Acrobat [909.9 KB]

Compte rendu réunions du consel de la CCHVC

Année 2013

cr_08012013_election.pdf
Document Adobe Acrobat [663.1 KB]
dob_04042013.pdf
Document Adobe Acrobat [1.8 MB]
cr_11042013_bp.pdf
Document Adobe Acrobat [376.2 KB]
cr_18062013.pdf
Document Adobe Acrobat [680.1 KB]
cr_10122013.pdf
Document Adobe Acrobat [326.7 KB]

 

Année 2014

dob_06032014.pdf
Document Adobe Acrobat [219.0 KB]
cr_14032014.pdf
Document Adobe Acrobat [308.8 KB]
cr_18032014.pdf
Document Adobe Acrobat [595.3 KB]
cchvc_compte_rendu_du_15-04-2014.pdf
Document Adobe Acrobat [270.5 KB]
cchvc_compte_rendu_du_29-04-2014.pdf
Document Adobe Acrobat [726.0 KB]
cchvc_compte_rendu_du_08-07-2014[1].pdf
Document Adobe Acrobat [422.2 KB]
cchvc compte rendu du 24-09-2014.pdf
Document Adobe Acrobat [716.6 KB]
cr_25112014.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]
cr_01122014.pdf
Document Adobe Acrobat [578.3 KB]

 

Année 2015

cr_cchvc_17032015.pdf
Document Adobe Acrobat [1.2 MB]
cr_cchvc_25032015.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]
cr_27052015.pdf
Document Adobe Acrobat [2.2 MB]
cr_09092015.pdf
Document Adobe Acrobat [2.5 MB]
CR conseil 01122015.pdf
Document Adobe Acrobat [590.6 KB]
cr_22122015.pdf
Document Adobe Acrobat [773.6 KB]

 

Année 2016

cr_14012016_approuve.pdf
Document Adobe Acrobat [730.0 KB]
cr_conseil_16032016_approuve.pdf
Document Adobe Acrobat [1.5 MB]
cr_conseil_18042016_approuve.pdf
Document Adobe Acrobat [1.9 MB]
cr_conseil_cchvc-25052016_approuve.pdf
Document Adobe Acrobat [455.0 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE