ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE à Saint-Rémy-lès-Chevreuse
ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLEà Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Bienvenue sur notre site

 

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques et suggestions afin d'alimenter les débats sur les sujets qui vous concernent.

 

L'avenir de Saint-Rémy-lès-Chevreuse est celui que nous construirons ensemble.

 

 

 

 

ACTUALITES

17 février 2018

 

Conseil municipal du 15 février

 

Le Conseil Municipal d'hier soir, "pour la première fois à Beauplan" a fait remarquer Mr le Maire, s'est déroulé une fois de plus dans un climat serein devant un public nourri, une trentaine de personne.

 

Vous trouverez en pièce jointe les notes de synthèse remises en début de réunion avec les différents votes qui, vous allez le voir, n'ont pas été unanimes sur toutes les délibérations.

 

Noëlle Gavignet (ex DRH) a été réembauchée en tant que Directeur de Cabinet du Maire le 1/2/2018.

 

Revenons sur quelques points de l'ordre du jour.

 

Point 4: à la demande de l'opposition, l'audit sur les finances de la commune sera prêt dans une quinzaine de jours. Vous verrez à la fin des notes de synthèse les engagements pris par l'ancien maire en terme de finances. Certaines dépenses laissent songeur .... Certains contrats seront négociés par la nouvelle municipalité.

 

Point 6: Point qui explique pourquoi le stationnement à Saint Rémy est gratuit depuis le 1er Janvier et le restera jusqu'à fin Mars probablement. Vous pourriez ne pas comprendre, comme nous, cette tarification au-delà de la 12ème heure de stationnement à 25 € pour les résidents. C'est pour justifier l'amende en cas de non paiement (rappelez vous qu'elle était auparavant de 17 € pour toutes les villes de France). "On" nous dit qu'aucun agent municipal ne sortira à 21h pour vous mettre une amende, certes, mais comment cela va-t-il s'appliquer aux horodateurs, mystère pour le moment?

 

Point 10: c'est celui qui a engendré le plus de discussions, l'opposition se plaignant des dépenses engagées par l'ancienne municipalité pour les études de révision du PLU qui pourraient être "mises à la poubelle". "Il n'en est rien, précise Mr le Maire. En dehors de l'OAP centre ville qui a été rejetée par la majorité des habitants, certaines dispositions de la révision du PLU sont bonnes à prendre mais pas toutes et évidemment pas celles contraires au SDRIF. Nous agirons par modification du PLU au fur et à mesure soit des changements de loi, soit des nécessités dans un quartier comme nous allons le faire avec la délibération suivante pour Beauplan. En ce qui concerne le découpage des parcelles auquel la révision du PLU semblait apporter des contraintes supplémentaires, il faudra regarder la question au cas par cas, en fonction de la typologie des quartiers, voire parcelle par parcelle. La Commission d'urbanisme et environnement devra donner son avis pour les permis de construire impactants."

 

 

Points 12 et 13: ces délibérations sont proposées suite à l'arrêté de carence prononcé par le Préfet qui aujourd'hui

  • ne nous permet plus de préempter lors de la vente d'une maison ou d'un terrain,
  • ne nous donne plus de quote part de réservation (pour loger des Saint-Rémois) dans les programmes de logements sociaux qui pourraient être construits à l'avenir,
  • majore de 300% la pénalité pour non respect de nos engagements depuis 3 ans en matière de logements sociaux.

Pour montrer au Préfet la bonne volonté de la nouvelle municipalité, Mr le Maire a proposé les délibérations suivantes:

  • La délibération 12 propose donc de porter de 25 % (actuellement) à 30% la quote-part (en nombre ou en surface) de logements sociaux pour les permis de construire de 5 logements et plus en zone UA, c'est à dire en centre ville.
  • La délibération 13 propose de porter de zéro (actuellement) à 30 % cette même quote-part pour les permis de construire de 10 logements et plus en zone UH/UE, c'est à dire dans les zones résidentielles.

Les délibérations ont été votées à l'unanimité. Des enquêtes publiques devront avoir lieu dans les mois à venir sur ces sujets pour les entériner définitivement.

 

Nota: Ces deux projets de délibérations avaient été acceptées par l'EPAC lors de la Commission Urbanisme et Environnement du 25 Janvier 2018. Il est clair que la délibération 13 peut avoir un impact sur la valeur des terrains et/ou propriétés.

 

Divers

A propos du projet RATP:

  • Mr le Maire a indiqué que lors du Conseil communautaire du 13 Février, les représentants à la CCHVC avaient voté à l'unanimité une motion de soutien de Saint Rémy contre le projet RATP.
  • Un rendez-vous a été demandé au Vice Président de la Région IDF chargé des transports, ainsi qu'à notre sénateur.
  • Une pétition de soutien initiée par la municipalité a déjà recueilli près de 300 signatures sur papier et plus d'une centaine par voix électronique. (voir nos commentaires sur cette pétition).
2018-02-15_Notes de synthèse Conseil Mun[...]
Document Adobe Acrobat [8.9 MB]

A propos du projet RATP:

 

Pétition Enquête Publique RATP lancée par la mairie

Certains d'entre vous se sont interrogés sur l'initiative de la mairie de faire signer par le plus grand nombre une pétition de soutien au conseil municipal contre le projet RATP. Certains élus étaient sur le marché samedi dernier ou mercredi ainsi qu'à Carrefour Market en ce sens.

 

Pourquoi les associations ne relaient-elles pas cette initiative?

 

Comme nous l'avons expliqué à la mairie, le Collectif Pôle gare Saint Rémy (dont l'EPAC est membre) a pris une position plutôt radicale contre le projet: "on n'en veut pas!".

La mairie a adopté, notamment au travers de la délibération du 19 Janvier 2018, une position d'ouverture en demandant que le projet de voies de garage se limite aux voies 6 et 8 de façon à obliger la RATP à se remettre autour de la table pour négocier.

 

Dans ces conditions, il est donc difficile  pour les associations de signer la pétition sans se contredire.

 

Si vous souhaitez le faire de façon individuelle, vous pouvez aller sur:

 

https://www.ville-st-remy-chevreuse.fr/actualite/petition-enquete-publique-ratp/

 

 

Enquête Publique RATP

L’enquête publique est close depuis le 16 février minuit. Sur le site

 

 https://www.enquetes-publiques.com/Enquetes_WEB/FR/RESUME-A.awp?P1=EP17446 

 

seul reste accessible le dossier de l'enquête. Les observations déposées durant la période d'ouverture de l'enquête ne sont plus consultables.

 

 

30 janvier 2018

 

Hier soir s’est déroulée la réunion d'information sur l'enquête publique environnementale de la phase 2 du projet RATP. Elle s’est tenue devant un public nombreux (plus de 250 personnes) et attentif.

 

Après un rappel succinct de la chronologie des actions menées par le Collectif depuis Juin 2015 - présentation assurée par Yohann Petillon, trésorier du Collectif - le bureau d'études RAIL CONCEPT nous a donné un point de vue "objectif" sur l'état du projet, ses enjeux, ses aspects positifs et négatifs ainsi que sur les solutions que la RATP pourrait étudier en remplacement de son projet à Saint Rémy.

 

En l'absence du maire, son 1er adjoint, Mr Caous, a indiqué la position du conseil municipal sur le sujet, puis, le Président du Collectif, François Lebbé, a complété l'information des personnes présentes sur les enjeux de cette enquête.

 

Des vidéos ont été projetées pour mieux appréhender l'envergure du projet, son emprise sur les terrains de la RATP et la proximité des voies routières et propriétés riveraines.

 

Vous retrouverez la présentation globale et les vidéos sur le site du collectif :

 

www.polegaresaintremy.fr

 

 

En dehors des remarques que fera notre association sur le sujet, il est évidemment très important que chacun d'entre vous  prenne connaissance des impacts du projet et donne son avis

soit directement auprès du commissaire enquêteur qui va siéger en mairie:

samedi 3 Février de 9h30 à 12h00

jeudi 8 Février de 14h00 à 17h00

vendredi 16 Février de 14h00 à 17h00

soit directement sur le site:

https://www.enquetes-publiques.com/Enquetes_WEB/FR/RESUME-A.awp?P1=EP17446

 

Comme il est extrêment difficile de lire l'ensemble du dossier d'enquête, vous trouverez en pièce jointe un tract rappelant les objections majeures au projet. Ce tract sera distribué dans les jours prochains dans les boites aux lettres.

Tract enquete publique janvier 2018 V3.p[...]
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]

29 Janvier 2018 à l'Espace Jean Racine à 20h30

24 Janvier 2018

 

Voeux EPA Saclay à l'Institut de Mathématiques Université d'Orsay

Le Préfet de Région IDF explique aux personnes présentes dont la Présidente de Région, Valérie Pécresse, que le premier ministre annoncera le 2 Février la nouvelle programmation des lignes de métro du Grand Paris et que la priorité est les JO 2024. La ligne 18 qui doit permettre d'accéder au Plateau de Saclay sera réalisée mais n'entre pas dans les priorités ...

 

 

23 Janvier 2018

 

Alerte crue de l'Yvette

 

La Mairie publie un flash  d'alerte crue consécutif à la montée des eaux de l'Yvette, du Rhodon et du Montabé.

 

Quelques images prises par une adhérente ce week-end montrent l'Yvette dans ses excès.

 

Pour être averti par mail, SMS et messagerie vocale d’un risque de crue avéré et être informer sur son évolution, abonnez-vous au système d’alerte

Flash-Alerte-crue-4.pdf
Document Adobe Acrobat [267.6 KB]

18 Janvier 2018

 

Voeux de la mairie de Saint-Rémy-lès-Chevreuse 

 

15 Janvier 2018

 

Ouverture de l'Enquête publique environnementale sur la phase 2 du projet RATP en gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse du 15 Janvier au 16 Février 2018

 

Documents disponibles sur le site

www.ratp.fr/concertations

 

12 Janvier 2018

 

Conseil municipal du 11 janvier

 

Le Conseil Municipal qui s’est tenu hier soir s'est déroulé dans une atmosphère studieuse et courtoise. Cela nous a changé des tensions constatées lors des conseils de la précédente municipalité.

Il s'est déroulé à l'Espace Jean Racine, comme celui du 19 Décembre 2017, devant plusieurs dizaines de Saint Rémois.

 

Vous trouverez en pièce jointe les notes de synthèse avec les votes des élus.

 

Presque toutes les délibérations consistaient à remettre administrativement et financièrement notre commune en ordre de marche (le dernier conseil datant du 06 juillet 2017). De nombreuses délibérations ont été votées à l'unanimité.

 

En ce qui concerne l'aménagement du centre ville, la délibération (préparée par le Collectif) concerne le projet RATP. Elle est d’une importance majeure. Ce n'est donc plus un simple vœu, car cette délibération approuvée par l’unanimité des élus, prend valeur légale et devient juridiquement opposable.

Elle demande à la RATP de limiter la phase 2 du projet à la création des seules voies 6 et 8 (abandon de fait des voies 10 et 4T) et d’abandonner définitivement la phase 3 du projet (tiroir de retournement en arrière gare).

La RATP devra également prendre toutes les dispositions pour limiter les conséquences sonores, lumineuses et environnementales de ces nouvelles installations et des appareils de voie anciens.

 « C’est un sujet majeur pour notre commune et nous devons réagir en urgence, tous ensemble » dixit Monsieur le Maire. L'appui de l'ensemble du Conseil municipal est évidemment très important dans le combat que nous menons.

Mr le Maire est déterminé et il est à la manœuvre. Il doit recevoir ce 12 décembre les responsables de la RATP. La semaine prochaine, il devrait obtenir la solidarité de la CCHVC qui adoptera une motion de soutien contre le projet RATP. Prochainement, il rencontrera le Président du PNR. Il ne ménagera pas non plus ni ses efforts, ni ceux de l’équipe municipale pour mobiliser la population saint-rémoise dans tous les quartiers. Et encore, lors des cérémonies des vœux auxquelles il est invité, il exposera à tous ses collègues, maires des communes voisines, le combat de Saint-Rémy contre le projet RATP, et leur demandera leur appui... Oui, il y a urgence.

La réunion d'information du 29 Janvier, en cours de préparation par le Collectif, se situe en plein milieu de l'enquête publique environnementale (qui démarre ce lundi 15 Janvier). Ce devrait être le point d'orgue de la contestation.

 

A noter aussi que Mr le Maire:

  • doit rencontrer le Préfet la semaine prochaine pour faire le point sur les logements sociaux,
  • va remettre à la disposition des élus de l’opposition un bureau au sein de la mairie (bureau supprimé par l'ancien maire),
  • "redonne de l'air" pour les textes éditoriaux publiés par les listes minoritaires dans le Bulletin Municipal : les textes comporteront dorénavant jusqu’à 2000 signes (au lieu de 1500 autorisés précédemment). La prochaine parution du Bulletin Municipal est prévue le 09 février.

Le prochain Conseil Municipal aura lieu le 15 Février 2018 - 20h00 - à Beauplan (il devrait y avoir un Conseil tous les mois jusqu'en Juin 2018).

2018-01-11_Notes de synthèse du CM .pdf
Document Adobe Acrobat [9.3 MB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE