ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE à Saint-Rémy-lès-Chevreuse
ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLEà Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Conseil consultatif de quartier "Centre ville"

4 Janvier 2017

 

Mail adressé à Madame ROBIC suite à la réception le 15 Décembre 2016 du compte rendu de la Mairie de la réunion du 18 Octobre 2016

 

"J'accuse réception du compte rendu de la réunion du Conseil Consultatif
de quartier Centre Ville et Petit Chevincourt du 18 Octobre 2016. Il
appelle de ma part plusieurs observations.

 

Tout d'abord EPAC signifie: Ensemble pour un autre coeur de ville

 

* Vitesse excessive en centre ville:
Je n'ai pas demandé l'élargissement de la rue de la République mais la
mise en oeuvre du projet de désaxement de cette rue, mis au point par la
municipalité précédente, accepté par le Conseil Départemental, qui
permettait notamment le rétablissement de trottoirs côté sud conformes à
la loi en vigueur pour les PMR et le passage en zone 30 de la zone. J'ai
donc regretté qu'au lieu de réaliser ce projet, on se contente de
ralentisseurs ou plateaux aménagés.

 

* Stationnement en centre ville
L'amélioration de l'accès au parking de la gare avait déjà été demandée
lors du premier conseil consultatif de quartier le 11 Mai 2015.

 

* Projet centre ville:
Le Conseil a également demandé une vraie réunion publique de
concertation avant toute approbation par le Conseil Municipal

 

* Parking Terrains EDF:
Mr Binick a informé le conseil que les travaux proposés avaient été
chiffrés à environ 200 K€ (présence d'amiante dans certains bâtiments),
qu'il avait convaincu l'ensemble de l'équipe municipale majoritaire sauf
une personne de les réaliser et que de ce fait rien ne serait fait.

 

* Autres sujets débattus en séance:
- les inondations du centre ville de fin Mai 2016
J'ai déploré que le SIAVHY se voile la face en ne prenant pas en compte
la vraie chronologie des évènements:ouverture des vannes du Château de
Dampierre à 8h, ouverture des vannes de l'étang de Saint Forget,
ouverture totale du clapet de Mauvières à 11h entrainant une "vague"
déferlant dans l'Yvette. Le rôle de notre association n'est pas de
chercher des responsabilités (c'est éventuellement aux sinistrés de le
faire) mais de faire en sorte que les bonnes solutions soient trouvées
pour l'avenir en partant sur de vraies hypothèses.
- passage piétons devant la Poste: celui-ci a une nouvelle fois été
demandé en tenant compte de la traversée de la piste cyclable (1ère
demande le 11 Mai 2015)

 

20 Octobre 2016

 

Compte rendu sommaire de la réunion du 18 Octobre 2016

Ambiance plutôt détendue; beaucoup de sujets ont pu être discutés. Certes on peut toujours faire le constat que certains d'entre eux n'avancent guère rapidement mais il est difficile, parait-il, de faire bouger les administrations ...

Etaient présents
- pour la mairie: C Robic, JL Binick, C Perrin, M Dos Santos et un petit nouveau Mr Florent Lauger qui sous l'autorité de Mme Molenat (DST) s'occupera des espaces verts et de la voirie
- pour l'opposition: J Caous
- pour les associations: Epac D Calinaud
(L'association du Petit Chevincourt avait indiqué préalablement à Mme Robic qu'elle ne voulait plus siéger à ce Conseil considérant que les problèmes liés à leur quartier n'étaient ni traités, ni solutionnés)
- pour les habitants et commerces: 5 personnes présentes

Ralentisseurs rue Ditte

Ne sont effectivement pas aux normes mais la mairie refuse de les refaire considérant que la sécurité est mieux assurée ainsi (l'entreprise qui les a exécutés à l'époque a été sommée de les refaire mais rien n'a bougé)

Zone 30 centre ville

La mairie attend le retour d'une étude d'un cabinet travaillant étroitement avec le Département des Yvelines portant sur les éléments de sécurité à mettre en place rue Victor Hugo et rue de la République. Ce sera probablement des ralentisseurs, une fois de plus.
A la question: à quand le désaxement de la rue de la République avec reconstitution des trottoirs côté Domaine du Lavoir et une vraie zone 30? Le projet n'est pas oublié mais n'est pas d'actualité.
Dommage de réaliser des ralentisseurs aujourd'hui pour les démolir demain

Parkings

Les participants demandent de renforcer le nombre de places "10mn" notamment près de la Poste à l'entrée du parking du stade et partout ou cela est possible près des commerçants et de renforcer le nombre de places "zone bleue" au parking de la Poste.
L'accès au parking "dépose minute" en venant de la rue Ditte reste toujours difficile (déjà demandé antérieurement); reprendre également la signalisation d'entrée.

Dans la mesure où le projet centre ville présenté le 20 Septembre en réunion publique fait apparaître des délais de réalisation vers 2020-2025, pourquoi ne pas ré ouvrir les parkings des terrains EDF, quitte à démolir les bâtiments existants sur ces terrains puisque cette démolition devra être faite tôt ou tard, ou à tout le moins de supprimer cette zone qui enlaidit le centre ville de Saint Rémy depuis 20 ans? JL BInick répond que le bureau d'études COBE en charge du projet Centre ville n'y est pas favorable (les raisons ???), qu'il a néanmoins fait estimer les travaux à environ 300 K€ (pas mal d'amiante dans les bâtiments) et qu'au niveau des élus de la majorité, il en a convaincu 21 sur 22; une n'est pas d'accord .... La Mairie va réfléchir de nouveau à la question.

Passage piétons

Il est redemandé d'en créer un devant la Poste. C'est compliqué car la piste cyclable longe la chaussée et compte tenu de la largeur de cette dernière, il faut créer un ilot central.

Garage à vélos

10 places ont été créées devant le nouveau complexe sportif. Il est nécessaire d'en créer près du marché (déjà demandé antérieurement)

Maison de l'écomobilité

Le permis de construire déposé par le PNR (qui est en charge de ce projet) a été refusé car il ne respectait pas les normes pour PMR au niveau des parkings. Un nouveau permis est en cours d'instruction. Les travaux devraient commencer à la fin de l'hiver pour se terminer dans un an mais le prestataire qui va gérer ce site ne veut démarrer son exploitation qu'à l'ouverture de la saison soit en Mars-Avril. Du coup l'ouverture est maintenant programmée pour le Printemps 2018 et non plus 2017!

Projet RATP

La RATP a refusé de céder les terrains de l'ancienne voie ferrée de Limours (où devait être implanté le tiroir de retournement). La municipalité a été mise en garde par les participants face à cette décision car lors de la réunion du 13 Septembre 2016, la RATP a indiqué qu'elle ne réalisait plus ce tiroir de retournement mais n'a pas dit que ce projet était définitivement abandonné.
Un riverain de la rue Ditte a estimé que la présentation de l'architecte lors de cette réunion était valorisante pour la rue et que la mairie avait là une chance à saisir.
C Robic a indiqué que la mairie avait demandé que les trains soient ajoutés sur les dessins présentés car sinon la présentation était peu représentative, a rappelé que la voie 4T était une voie de stockage et non pas seulement une voie de manoeuvre et qu'en tout état de cause et en liaison avec le Collectif Pôle Gare Saint Rémy, une demande de rendez vous avait été faite auprès du DG du STIF pour expliquer que le projet n'était toujours pas acceptable en l'état et que toutes les solutions de stockage de trains n'avaient pas été regardées notamment à Massy.

Les études du Comité de Pôle avancent mais plus lentement que prévu. La 2ème réunion entre les associations et le bureau d'études ARTELIA prévue en Novembre est repoussée à Janvier 2017.

En ce qui concerne le parking semi enterré sous les futures voies de garage, le bureau d'études étudie une solution avec 200 places réservées aux utilisateurs du RER ce qui parait insuffisant au regard des places qui disparaissent dans le projet Centre ville présenté le 20 Septembre. De plus il est indispensable que ce parking soit accessible aux Saint Rémois.

Le planning reste le même: fin des études à l'automne 2017 puis décisions à prendre sur les choix, recherche de financements, et travaux vers 2020-2022.

Projet Centre ville

Sujet mis à l'ordre du jour par les participants qui ne comprennent pas que le projet présenté lors de la réunion du 20 Septembre ne soit pas débattu lors de réunions de concertation ou d'ateliers participatifs comme cela a été fait pour la révision du PLU et que celui-ci pourrait être adopté en même temps que la révision du PLU lors du prochain conseil municipal (pas le 10 Novembre comme prévu; à une autre date non connue pour le moment). Mme Robic indique qu'une enquête publique aura lieu début 2017 et que dès lors chacun pourra faire ses observations mais les participants ne sont pas d'accord et demandent qu'une concertation ait lieu avant l'adoption par le Conseil Municipal. La Mairie va réfléchir à la question.

Propreté de la ville

Un contrat avec la société SEPUR a été passé. Une semaine de nettoyage par mois (un jour par quartier) est prévue.
Par ailleurs une aspiratrice (petit modèle) va être achetée pour compléter ce nettoyage.

Inondations du 31 Mai 2016

Les participants s'inquiètent du fait que le SIAVHY se voile la face devant le déroulement exact des évènements qui se sont produits ce jour là: ouverture des vannes du château de Dampierre, ouverture des vannes du bassin de Saint Forget, ouverture du clapet du château de Mauvières et puisse en tirer de ce fait de mauvaises conclusions techniques pour l'avenir. Le sujet n'est pas de trouver des responsables, même si des fautes ont été commises, mais de réaliser les bons travaux qui limiteront à l'avenir les problèmes. La Mairie a pris bonne note.

Divers

- Dératisation du centre ville: la Mairie n'a rien fait depuis 3 ans. Certains habitants se plaignent de l'existence de rats dans les conduites souterraines. La Mairie va réfléchir à la question.
- Caméras vidéo de sécurité: le projet est en cours. La 1ère phase sera réalisée en Janvier 2017.
- Au bout de la rue de Paris, les travaux de démolition de l'immeuble débordant en angle sur le trottoir vont bientôt commencer, le permis de construire pour une vingtaine de logements dans cette zone ayant été accordé.
- Déplacement du centre technique de la commune (rue Ditte car en zone inondable, rue de la République en fonction du projet Centre ville): devant le tollé du quartier de Beauplan qui craint de le voir installé derrière l'école comme indiqué lors de la réunion du 20 Septembre, la Mairie réfléchit à une autre solution: un terrain communal près du Lycée mais le PNR n'y est guère favorable et ce terrain est en bout de commune ... Il est proposé à la Mairie d'étudier une solution dans le Domaine de Saint Paul avec, pourquoi pas, une location de hangars comme cela vient d'être fait pour le bâtiment dédié aux associations

Compte rendu réalisé par la Mairie
CCQ CENTRE VILLE 18 10 16.docx
Document Microsoft Word [26.3 KB]

28 Mai 2016

 

Compte rendu sommaire de la réunion du 26 Mai 2016
 

A   "A cette réunion, qui s’est passée dans un esprit plus détendu que la dernière fois, étaient présents :

     Pour la mairie: Claudine ROBIC, Céline PERRIN et Jean Louis BINICK


5 représentants citoyens (beaucoup d’absents); un représentant de l'association du Petit Chevincourt; Julien RAULIN pour l'EPAC


  • * Circulation centre-ville (zone 30 proposée au dernier conseil du 10/11)

 Difficile de mise en oeuvre car dépendant du Département

 Un cabinet d'ingénierie (composé d'anciens collaborateurs du Conseil Général !) a été missionné sur ce sujet.

[ Cette information avait été déjà donnée lors d'un récent conseil municipal; c'est un contrat plus global avec un abonnement de 8000 € par an qui a été passé; à l'époque, l'opposition s'était étonnée de devoir passer ce type de contrat avec des anciens du CG78 pour pouvoir convaincre le CG actuel du bien fondé des demandes de la commune]

 L'étude porte notamment sur:

- la création de 12 passages surélevés en centre ville,

- l'étude d'une zone 30 de la gare à la route de Versailles,

- la remise en marche de plusieurs radars pédagogiques.

 Une prochaine réunion entre ce bureau d'études et la mairie aura lieu en Juillet prochain.

       Par contre aucune étude liée à l'engorgement de nos routes suite au développement du plateau de Saclay.     

       * Centre de loisirs, cantine, etc… :

       En attendant l'éternelle révision du PLU, voici la réponse apportée sur le centre de loisirs: les bâtiments provisoires (gris) vont être démontés pour être remontés sur Beauplan.

       Le périscolaire (à partir de 15h45) sera accueilli dans les bâtiments de l'école du centre ville.

       [Ceci signifie entre autres que les petits bâtiments occupés actuellement par le syndicat d'initiative et les associations seront utilisés à cet effet; le sujet n'est donc pas clos]

S   * Stationnement :

       A ce jour il existe 684 places en centre-ville dont 230 en bleu. Rien ne va changer mais il y a une tolérance pour les infirmières et médecins de la part de la police municipale   (pour  autant que l’on puisse passer avec une poussette ou un vélo).


  • * Piste
    cyclables et bornes d'éclairage toujours en panne

       Problèmes de fourmis et de la pluie qui font disjoncter la ligne.... La CCHVC prenant en charge financièrement ces éléments, elle doit donner une réponse à JL BINICK cette semaine sur le choix des prestataires retenus (remise aux normes des bornes d’éclairage)
* Création de garages à vélos au stade et en face de la boucherie (en supprimant une place devant à côté de l’emplacement des fourgons)


  • * Sécurité centre ville 

        Une première tranche de déploiement va se faire rapidement pour un total de 20 caméras (coût 300 K€!).


  • * L'abri bus va être réparé mais quand ? Certes cela coûte de l'argent mais il est clair que plus on laisse une ville se délabrer et plus le phénomène de dégradation s’accentue…

  • * Maison de l’éco-mobilité accompagnée de l’office du tourisme.

   Le projet va voir le jour en avril 2017, le PNR ayant déposé un permis de construire. Mais le PNR recherche encore des financements.

* Bruit du nettoyage du marché le samedi après midi ?

 Un nouvel appel d’offre a été lancé et cela fait partie du cahier des charges.

* Projet RATP

 Les représentants de la mairie bottent en touche. La voie de retournement ne se fera pas; pour le reste, il faut avancer. On ne peut pas tout refuser

[Position plus qu'inquiétante de la part de la mairie qui semble plier devant la RATP; n'oubliez pas la réunion publique du Collectif sur ces projets le mardi 14 Juin prochain à 21h à l'ancienne mairie]

Compte rendu réalisé par la Mairie
CCQ Centre-ville et petit Chevincourt ma[...]
Document Microsoft Word [20.7 KB]

12 Novembre 2015

 

Compte rendu sommaire de la réunion de conseil consultatif de quartier centre ville du 10 Novembre 2015

 

"Réunion de 20h30 à 00h15

Etaient présents pour le Conseil Municipal : Claudine ROBIC, Jean Louis BINICK, Margaux DOS SANTOS, Céline PERRIN

Mme le Maire non présente

Pour l’EPAC : Julien RAULIN

 

Ordre du jour proposé par la mairie:

Point sur le compte rendu du conseil du 11 mai 2015

Etat d’avancement des demandes faites en conseil de quartier du 11 mai 2015

Stationnement sur tout le périmètre du conseil de quartier : problématiques et propositions

Proposition d’une action à mettre en œuvre dans le cadre de la COP 21

Questions d’actualités

                                                           _______________________

 

COP 21 : la mairie propose de planter un arbre dans chaque quartier ; pas d’emplacement défini pour le centre ville

Des sacs pour les déjections canines ont été mis en place au-dessus des poubelles de la commune. Ils sont peu utilisés.

La proposition de l’EPAC concernant le parking devant le centre aéré (remise à la précédente réunion) a été transmise au bureau d’études chargé de la révision du PLU pour analyse.

Nouveau centre aéré/ Nouveau restaurant scolaire : les anciens bâtiments seront démolis en septembre 2016 pour une mise en chantier des nouveaux bâtiments en 2017. Le projet est toujours de faire un bâtiment commun en bois (voir le principe de la nouvelle crèche de BEAUPLAN).

Intersection rue Chesneau/rue de la République : des riverains avaient demandé la pose d’un miroir pour les automobilistes. La réponse est négative ; peut être un dos d’âne, incorporant le passage piétons, sera réalisé pour ralentir les véhicules rue de la République. Travaux pour quelle date ? Pas de précision

Vitesse limitée à 30 km/h en centre ville : la mairie réfléchit à un simple marquage au sol. Il faut l’accord du Conseil Général sur cette proposition d’aménagement (la route est départementale). Travaux pour quelle date ? Pas de précision

Réouverture du parking des terrains EDF : la mairie refuse de ré ouvrir ce parking, les démarches administratives pour ce faire étant trop lourdes ! Quel retour la mairie compte faire vis-à-vis des 1 100 personnes qui ont signé la pétition. Il y aura un retour ! Quand ? Pas de précision

Rue de Paris à l’approche de Courcelles : le bâtiment débordant sur le trottoir va bientôt être démoli, un promoteur ayant acheté le terrain. Un petit immeuble doit être construit.

Caméras vidéo en centre ville : le dispositif devrait être mis en place en 2016.

Maison de l’’Ecomobilité : le projet va voir le jour en 2016 avec une petite extension du bâtiment actuel. Elle accueillera l’office de tourisme, un service de location de vélos électriques. Le projet est compatible avec la voie de retournement envisagée par la RATP en arrière de la gare de Saint Rémy.

Projets RATP en gare de Saint Rémy : une réunion publique d’information n’est pas d’actualité. Toutes les informations utiles sont dans le bulletin municipal ou sur le site internet de la commune.

Complexe sportif : la Mairie considère qu'il n’y a pas de retard dans le planning. La charpente doit être approvisionnée par convoi exceptionnel la semaine prochaine. Le complexe sera ouvert pour la rentrée scolaire 2017"

En somme rien de bien nouveau; aucune réalisation à court terme. Comme l'a fait remarquer une participante: "Cela fait 30 ans qu'il ne se passe rien à Saint Rémy et ça continue!"

Compte rendu réalisé par la Mairie
CR CCQ 10112015 VF2.docx
Document Microsoft Word [28.9 KB]
CCQ CENTRE VILLE TABLEAU MAJ 10112015.xl[...]
Document Microsoft Excel [16.0 KB]

15 Mai 2015

 

Le premier Conseil consultatif de quartier "Centre ville" s'est tenu lundi soir 11 Mai 2015 à la mairie.

La réunion a un peu mal démarré, Claudine ROBIC, Présidente de séance s'offusquant qu'EPAC soit représentée par 3 personnes, l'association du Petit Chevincourt par deux personnes.

Nous lui avons rappelé notre mail du 20 Avril, suite à son invitation, lui demandant combien de personnes de l'association pouvaient être présentes, mail resté sans réponse.
 
Nous avons donc appris que l'équipe municipale s'était assise sur le projet de charte concocté en liaison avec les associations il y a près d'un an et avait décidé, seule dans son coin, que pour le centre ville, les associations seraient représentées par une personne et que les commerçants (dont l'association est en sommeil depuis quelque temps) seraient représentés par 4 binômes, ce que les représentants présents ne semblaient pas avoir bien compris.

Ainsi donc ce conseil comporte:
- un membre de chaque association présente sur le centre ville,
- 4 binômes pour les commerçants (nous ignorons comment ils ont été choisis),
- 6 habitants (nous ignorons comment ils ont été choisis),
- 5 élus, dont un référent, Mme Céline Perrin en l'occurrence, plus Mme le Maire qui semble vouloir assister à toutes les réunions (Mr Caous de l'opposition municipale, habitant du centre ville, était absent lundi soir).

Après avoir indiqué que ce conseil n'était pas destiné à parler des grands projets du centre ville mais des problèmes de tous les jours, que les propositions émanant de ce conseil feraient l'objet d'une réflexion par le bureau du Conseil Municipal, que des choix de priorité seraient faits et que le Conseil Municipal déciderait ensuite - à ce rythme là, on n'est pas près de voir des projets se réaliser rapidement -, Mme le Maire a demandé à chacun et chacune de se présenter et d'indiquer les raisons pour lesquelles il ou elle souhaitait participer à ce conseil.

Les sujets ont été variés:
- vitesse des véhicules en centre ville, rue de Paris et rue de la Division Leclerc (le problème de la rue Ditte pouvant être considéré comme réglé suite à la construction de plusieurs dos d'âne qui bien que non conformes ne seront pas refaits),
- stationnement de courte et longue durée sur les parkings et rue Victor Hugo,
- vétusté de la piste cyclable menant à Chevreuse,
- piste cyclable en sens interdit rue Chesneau,
- absence de certains panneaux de signalisation ou de signalisation au sol,
- propreté,
- bruits dus à la balayeuse à 5h du matin (on ne va plus la voir pendant un moment, la balayeuse est en panne et son conducteur en maladie) ou au nettoyage de la zone du marché,
- délinquance  (à ce sujet, la Mairie travaille sur un projet de vidéosurveillance)
- etc

Pour notre part, nous avons signalé également le besoin d'un passage piétons au droit de la poste, les difficultés d'accès au parking courte durée de la gare et le souhait d'une pérennisation de la situation du stationnement devant le centre de loisirs.

Nous avons demandé également où en étaient les grands projets du centre ville, ceux-ci étant l'avenir du dynamisme du centre ville. Voici les réponses que nous avons obtenues:
 
- maison de l'écomobilité (près de la gare): le projet devrait être présenté par l'architecte en charge du dossier pour adoption à un prochain conseil du PNR qui en est le maître d'ouvrage. Possibilité de réalisation: 2016?
- projet RATP: la mairie cherche toujours à s'opposer aux deux projets (ajout de 5 voies de garage et voie de retournement dans le quartier de Beauséjour),
- cantine, centre aéré, terrains EDF: pas d'information. A notre demande que la maison dite Mansard et les anciens locaux EDF soient démolis pour aérer le centre ville et pourquoi pas aménager des parkings supplémentaires réclamés par les commerçants: pas de réponse, 
- complexe sportif: nous demandons ce qui explique le retard des travaux. Le chantier a démarré le lendemain du départ du Paris-Nice; les travaux ont été arrêtés le jour suivant en constatant que les têtes de pieux supportant l'ancien gymnase n'avaient pas été démolies (recépées dans le jargon du BTP) et la cuve de fuel, enterrée, enlevée; le gaz n'avait pas été non plus coupé. Même si l'ancienne équipe municipale a réceptionné les travaux sans réserves à l'époque ce qui était manifestement une erreur, s'apercevoir un an plus tard de ces anomalies est consternant. Que fait l'assistant à Maîtrise d'ouvrage désigné pour suivre
les travaux? Que fait l'architecte? L'entreprise a-t-elle attendu le début des travaux constater ces problèmes!

 
Pour information, la maison située derrière l'ancienne librairie - anciennement squattée - est en cours de rénovation par les propriétaires.

Les réflexions et commentaires des participants n'étaient pas sans intérêt mais au bout de 2h, Mme Robic a souhaité clore la réunion en fixant la prochaine au 15 Septembre et en considérant qu'à celle-ci on parlerait de stationnement (en présence d'un représentant de la police municipale). Lui demandant si l'équipe municipale nous ferait des propositions suite à toutes les remarques faites sur ce sujet au cours de la réunion, il nous a été répondu que non, qu'il fallait que chacun travaille sur le sujet d'ici là.

Que cherche vraiment l'équipe municipale à travers ce type de réunion, dite de démocratie locale?
Réduire l'influence des associations, certes
Pousser les problèmes devant en indiquant aux habitants qu'on ne peut pas tout faire en même temps, ce n'est pas nouveau
Prétendre faire de la démocratie locale? en choisissant ses interlocuteurs, en définissant les ordres du jour, en ne répondant pas aux questions posées et en ne prenant aucun engagement? A vous de voirUn texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Compte rendu réalisé par la Mairie
CCQ CENTRE VILLE 13 MAI 2015 V1 (1).docx
Document Microsoft Word [25.6 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE