ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE à Saint-Rémy-lès-Chevreuse
ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLEà Saint-Rémy-lès-Chevreuse

ACTUALITES

 

23 janvier

 

Réunion publique Projet d’aménagement des Terrains EDF

 

Plus d'une centaine de personnes ont bravé la neige hier soir pour assister à la réunion publique de présentation du projet Coeur de ville sur les terrains EDF.

 

A près avoir rappelé l'historique de ce projet (terrains achetés par la municipalité il y a plus de 20 ans, projet abandonné en 2014, puis repris en 2018), Mr le Maire a donné la parole aux différents représentants de NACARAT, promoteur du projet: le chargé d'affaire, l'architecte, le paysagiste, le bureau d'études VRD et à l'économiste qui travaille pour la commune.

 

Vous trouverez en pièce jointe quelques images ne faisant pas partie de l'exposition en mairie , exposition qui est prolongée jusqu'à fin janvier et pour laquelle vous pouvez toujours faire vos remarques (pour le moment, 90 % des personnes ayant fait des remarques sont favorables au projet). 

 

Vous trouverez également sur le lien suivant: 

 

https://wetransfer.com/downloads/a0dcaad50f99f0f28ad5976a6564793f20190123142202/398a9c804b9a831389187615350bd1e320190123142202/bda0fb

 

une vidéo 3D (à télécharger) présentant le projet; vous constaterez que c'est très "parlant".

 

L'architecte a d'abord rappelé qu'on était en phase d'APS (Avant Projet Sommaire), que tout n'était donc pas encore figé et que toutes les observations seront les bienvenues. Il a privilégié une architecture intemporelle avec des matériaux de qualité. Le principe des îlots est important car il ne voulait pas créer une "rue" (comme à Chevreuse par exemple). Le restaurant sous forme de halle est volontairement voyant.

 

Le paysagiste a confirmé que la charte du PNR serait respectée.

 

Mr le Maire a ensuite indiqué que ce projet s'inscrivait dans un projet plus large d'aménagement du centre ville avec le nouveau centre de loisirs et le restaurant scolaire, des liaisons douces (certaines sont définies, d'autres restent à préciser), l'aménagement du Pôle Gare lorsque le projet de voies de garage de la RATP aura été acté ou non. Le projet doit rayonner à travers ses commerces, ses vues paysagères, etc

 

Financièrement, le projet est favorable à la commune: les terrains seront vendus au promoteur; la commune récupérera les équipements publics (brut de béton) et sera propriétaire des murs commerciaux. Ainsi la commune pourra donc choisir les intervenants dans ces surfaces.

 

Suite aux nombreuses questions posées:

 

-     le cabinet médical comportera un éclairage zénithal;

 

-    en ce qui concerne les inondations: bien que le promoteur ne soit pas soumis à une réglementation particulière (pas de PPRI), l'entrée des bâtiments sera 30 cm au-dessus des Plus Hautes Eaux observées à ce jour; des sondages géologiques vont être effectués en février pour connaitre le niveau réel de la nappe phréatique. En ce qui concerne les parkings, deux solutions restent encore à discuter: un cuvelage général ou une transparence hydraulique (les parois des parkings ne sont pas étanches). En tout état d cause, le SIAVHY et le PNR seront consultés;

 

-    le mode de chauffage n'est pas encore défini mais il sera probablement collectif;

 

-    bien sur, les bâtiments respecteront la RT 2012 pour l'isolation, mais le promoteur ne croit guère à la "passivité" en ce qui concerne les logements. Cette solution nécessite des matériels de pointe et des équipements complexes, donc une gestion technique précise et une maintenance particulière. Cela n'est généralement pas simple pour les occupants (ou leur syndic) et cette solution n'atteint pas les résultats espérés;

 

-    devant l'insuffisance des parkings entre les logements pour les clients de la brasserie ou de la supérette, Mr le Maire répond que la ville n'a pas pour vocation à devenir un parking géant; les habitants, notamment en centre ville, doivent utiliser les liaisons douces.

 

Les questions ont quelque peu débordé ensuite par rapport à l'école Jean Jaurès, certaines personnes revenant sur les projets de l'équipe municipale précédente. Mr le Maire a indiqué que les 3 classes encore installées dans le "vieux" Jean Jaurès ont vocation à venir sur le "nouveau" Jean Jaurès par extension des bâtiments. Une liaison douce passant derrière les anciens bâtiments pourra alors relier le projet NACARAT à la rue de la République.

 

Plkanning prévisionnel:

-   dépôt du Permis de Construire: fin du 1er semestre 2019,

-   démarrage des travaux: 2ème semestre 2020

-   livraison: Eté 2022

 

D’autres réunions publiques seront organisées en fonction de l’avancement du projet.

 

Vœux de M. le Maire

Si vous avez manqué les voeux du Maire, sachez que vous pouvez retrouver l'intégralité de son discours sur le lien

 

https://www.ville-st-remy-chevreuse.fr/actualite/discours-11-novembre-2/

 

12 janvier

 

Projet d'aménagement des Terrains EDF

Pour celles et ceux qui ne pourraient pas se déplacer en Mairie pour voir l'exposition ( du 07 au 20 janvier ) sur le projet des terrains EDF , vous trouverez ci-joint un ensemble de photos vous permettant de découvrir le projet.
 
Nous vous rappelons qu'une réunion publique est prévue sur ce sujet à l'Espace Jean Racine le Mardi 22 Janvier 2019 à 20h30
 
Vous pouvez utiliser le questionnaire (voir le lien disponible après la galerie photos) pour donner votre avis et le remettre
  • dans l'urne prévue à cet effet en Mairie
  • ou l'adresser à Nicolas FAUQUET au service de l'urbanisme: 
 
25 Projet terrains EDF Questionnaire.pdf
Document Adobe Acrobat [1.3 MB]

02 janvier

 

Bonjour,

 

Il est temps de se réveiller après les fêtes et de vous souhaiter, ainsi qu'à tous ceux qui vous sont chers, une très belle année 2019.

 

Bien cordialement

 

Le Conseil d'administration de l'EPAC

 

Nous vous faisons part des dernières informations communiquées  par le Collectif Pôle Gare de Saint-Rémy à ses adhérents et nous vous rappelons in fine le lien vers leur site:

 

Bonjour et Meilleurs vœux pour cette année 2019

Espérons qu’elle nous apportera à tous de bonnes nouvelles et des satisfactions.

Pour le Collectif, encore des actions à prévoir bien sûr, à commencer par les suites des recours auprès du tribunal contre le projet actuel de la RATP.

En effet, malgré nos tentatives de discussion directe avec la RATP suite au rapport d'enquête sur la phase 2 très insatisfaisant, nous n’avons vu aucune amélioration ni réelle volonté de leur part. Ainsi, comme nous le craignions durant notre Assemblée de septembre dernier, nous avons dû lancer un recours contre cette phase 2 auprès du tribunal administratif.

Ce recours contre la phase 2, a été déposé conjointement par le Collectif, l’Union des Amis du Parc et Riverains RER-B Saint-Rémy. A noter qu’il vient bien en complément de celui déposé par la Municipalité. En effet notre recours souligne qu’il ne s’agit pas que des réactions de Saint-Rémy mais aussi des avis de nos associations membres motivés par la volonté d’améliorer efficacement le fonctionnement du RER-B Sud sans endommager inutilement l’environnement ni le Parc Naturel.

Le Collectif remercie toutes les personnes physiques et morales ayant manifesté leur soutien à nos actions, par leurs adhésions au Collectif et par leurs dons. A noter que les dons individuels collectés en 2018 suite à notre appel d'octobre dernier ont été transmis à l’UAP pour commencer à financer ce recours contre la phase 2 et pour qu’un reçu fiscal sur 2018 puisse être préparé. Les prochains dons individuels seront désormais comptabilisés sur l’année fiscale 2019.

Avec nos meilleurs vœux à nouveau,

Pour le Collectif

François Lebbé

    www.polegaresaintremy.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ENSEMBLE POUR UN AUTRE COEUR DE VILLE